Le maraîchage : 

      Lydie a développé le maraîchage en 2008 lorsqu'elle a repris la ferme de son père en commençant sur une petite surface (4000 m2) avec principalement des pommes de terre, quelques carottes et d'autres légumes d'hiver. Ceux-ci étaient vendus à la ferme et à la fête de la pomme de terre à Craponnes-sur-Arzon. Puis, nous avons été démarchés par la biocoop du Puy en Velay et progressivement nous avons augmenté cette activité un peu chaque année au fur et à mesure des demandes.

 

      Aujourd'hui, nous cultivons environ 1,5 hectare pommes de terre comprises. Tout en plein air, c'est un choix de notre part. Nous ne souhaitons pas cultiver sous serre car cela demande un arrosage important et nous pensons que des légumes arrosés n'ont pas la même saveur.

      La carotte a également pris une place très importante. C'est aujourd'hui notre production principale. Elle est vendue à la ferme, en biocoop et aussi sur une plateforme biologique (Auvergne Bio Distribution) qui redistribue ensuite à des organismes notamment aux collectivités.

      Les légumes sont semés à partir de mars-avril en commençant par les plantiers de choux, puis suivent les oignons, selon les années les carottes sont semées début ou mi-mai  suivent les pommes de terre, les betteraves, les courges, les panais... début juin nous repiquons les poireaux et les choux.

      Dès la germination des premières graines, nous commençons le désherbage qui selon les cultures s'effectue au tracteur avec une bineuse, au pousse-pousse ou bien à la main.

      Le seul engrais employé est le fumier (composté). Aucun pesticide (type herbicide, fongicide, ou insecticide) n’est utilisé. Pour éloigner les maladies et prédateurs, on se sert de purins (d'orties et consoude), et de piège.